Rechercher

SILENCE DE MORT À COEUR OUVERT

Je t’écoute dans tes silences. Assourdissants et bouleversants. J’entends le moindre de tes mouvements d’âme. Rien de bizarre pour un âm(i).

Tu sembles immobile mais pourtant, Tu n’as jamais été si volatile ma poulette ! Explosive du matin au soir. Seul un regard affuté comme un cran d’arrêt peut capter autant de tes vastes éruptions coronales. Oui. Solaire tu es même dans tes nuits noires de l’âme.

Et Dieu sait que je te vis depuis des siècles. Âm(i) Âm(ant) Âm(our).

Silencieuse de nature. Sil«anxieuse» sous cachets. Impossible de te simplifier... la vie qui te fait bouffer un flot de difficultés. Tu as le droit de lâcher tu sais ! Tu as le droit de jeter... l’éponge à récurer la m_rde des autres. Oui, les autres.

Les malfaiteurs de ta vie déguisés en amis. Swipe ? Vous. Lâchez vos masques vous êtes grillés, torréfiés comme du café bon marché. Percolateur sous perfusion pour nectar "saveur poison". Silence s’il te plaît. Silence accordé. Silence compliqué. Si l’encre gèle, mes mots saignent.



Texte écrit par Olivier Lembert ©

N’hésitez pas à vous abonner à ma page Facebook ©

A liker

A partager




Posts récents

Voir tout