Rechercher

PRO"MESSE" DU DIMANCHE

C’est sain ou malsain cette histoire ?

Des promesses au kilomètre.

Une histoire qui s’invente mot à mot.

Lettre papier ou Messenger© claqué.

Combo de techniques pour s’envoyer des Je t’aime (s) !

Voilà la trame d’une histoire d’Amour qui ne commence pas dans du velours.


Et pourtant, le tout début était chou.

Pas de Tinder© ou de Meetic©.

Simplement une rencontre au fil de la vie, au gré des mots.

Un vrai cadeau.


Et boum.

Un départ canon.

Comme propulsé d’un galion.

Une putain d’explosion.


Elle, citadine.

Lui, champêtre.

Elle, fringues à la mode.

Lui, sarouel et tong.

Elle, kiffant les apéros rooftop Parisien.

Lui, anti cafés branchés exception à Bangkok.


Bref, une histoire avortée sur papier.


Mais la magie est ainsi faite que la naissance d’un amour n’attend aucunes règles ni aucunes contraintes.


Alors, l’histoire va se dérouler jusqu’à mettre en lumière leurs fossés.


Ils vont y glisser.

S’emmêler les pinceaux et brusquer leurs âmes.

Sans même parler des cœurs malmenés, tiraillés, bon pour être raccommodés.


Quelques séparations plus tard, une promesse gravée dans la peau d’elle, de lui :


Ils vivront leur putain de belle histoire !

C’est une question de temps.

D’égo ravalé.

De diversions digérées.

L’acceptation des deux côtés.


Trop tôt pour sauter de si haut.

Se préparer pour s’enflammer.

« Extincteur des cœurs » jetés.


1,2,3... le compteur est enclenché.

Ça va commencer. Recommencer.



*Promis juré qu'on la vivra notre putain de belle histoire.

Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand.

#FAUVE




Texte écrit par Olivier Lembert ©

N’hésitez pas à vous abonner à ma page Facebook ©

A liker

A partager





  • Facebook AMMAGIE
  • Instagram