Rechercher
  • AMMAGIE

PEUR SANS CONTRÔLE

Le sujet qui gratte, qui pique, qui irrite.

Souvent difficile à évaluer, reconnaitre, accepter.

Et pourtant, sans cet acte de vie qui consiste à regarder nos peurs dans les yeux, difficile d'avancer en conscience et en paix.


Je dis souvent qu'avancer seul(e), c'est extrêmement ardu sans être parasité par nos peurs les plus puissantes, les plus extrêmes.


Apprendre à identifier et "contrôler" nos peurs amène (amen) une telle liberté d'être.

L'impossible qui se transforme en possible.


- Exemple personnel :

J'ai travaillé ma peur d'être au centre, à la lumière et la peur de prendre la parole en public en me jetant sans filer sur une scène de théâtre en m'inscrivant à des cours d'Improvisation.

C'était plusieurs mois extrêmement difficiles mais mes peurs ont commencé à diminuer puis étonnement s'évanouir.

Il reste toujours un trac d'avant scène mais rien qui me pousse à la panique générale .


Alors, sans ce travail épineux, nous risquons de rester esclave d'un ennemi souvent invisible qui lui ne prend jamais de congés.

Ma quête personnelle de liberté m'a poussé à regarder mes peurs.

L'inconfort XXL d'être esclave était plus irritant que les peurs elles-mêmes !

En vérité, la peur n'a de réalité que parce que nous la nourrissons.

Nous sommes souvent assez généreux avec elle. A notre détriment.


Napoleon Hill écrit :

« Si vous ne n’apprenez pas à contrôler vos peurs, alors vos peurs vous contrôlons.»



Texte écrit par Olivier Lembert ©

N’hésitez pas à vous abonner à ma page Facebook ©

A liker

A partager





Posts récents

Voir tout
  • Facebook AMMAGIE
  • Instagram