Rechercher
  • AMMAGIE

LE DÉNI, L'ACCEPTATION FACE AUX SYNCHRONICITÉS

A chacun sa route, chacun son chemin (Merci Tonton David). L’éveil spirituel est très personnel. Le seul baromètre fiable : SOI.

Nous pouvons traverser ce parcours avec différents points de vues. Le déni est parfois assez puissant. Face à des synchronicités, par exemple, nous pouvons avoir tendance à nier.

Rejet violent ! Le cerveau logique analyse « brillamment » des situations synchronisés comme un bla-bla vaguement spirituel ou alors, simplement le ranger dans la case : « Hasard ». Ce qui est très drôle car le « Hasard » semble être plus rassurant que l’inconnue. Paradoxe. Personnellement, j’ai opté (après des années de rejet) pour développer un état d’esprit neutre. C’est à dire, d’essayer de regarder les choses comme elles m’apparaissent sans coller instantanément une image mentale. Je laisse « simplement » mon intuition et mon ressenti faire le job. Parfois ça vient. Parfois non. Et c’est OK.

Les synchronicités agissent sur moi comme des phares disposés sur ma route. Comme de petites ou puissantes balises.

Une façon, comme un marin, de naviguer plus sereinement.

J’essaye... ce qui est déjà plus un challenge, d’observer les choses, les événements, comme ils sont et non pas comme je crois vouloir qu’ils soient.

Franchement, c’est un training haute voltige au quotidien ! Et vous ? Comment gérez vous vos synchronicités ?



Texte écrit par Olivier Lembert ©

N’hésitez pas à vous abonner à ma page Facebook ©

A liker

A partager





Posts récents

Voir tout
  • Facebook AMMAGIE
  • Instagram