Rechercher
  • AMMAGIE

I FEEL EVERYTHING

Mis à jour : 8 déc. 2020

Je ressens toute la vie en moi comme un tsunami sans fin. Sans aucune limite.

De l'intérieur de mes rêves de nuit aux rues de mes jours.

J'ai arraché mon armure.

Je l’ai jeté au sol. A mes pieds.

J'ai eu besoin d'aide. Une aide précieuse. Silencieuse.


Et maintenant tu vas me dire ?


C'est comme une porte ouverte 24/24.

Brillante et aspirante.

Je ressens tout ! Tout !

Croiser simplement un inconnu dans la rue est un voyage pour moi.

Je l'entends.

Je le ressens.

Je le vois.

Même sans un mot de lui.

Plus le silence est vaste, plus j'entends autour de moi.

Parfois le soir, mes rêves sont encore plus "bruyants" que mes jours.

C'est parfois brutal, souvent intense, systématiquement riche. Intense.

Ils sont l'univers tout entier. Sans le savoir vraiment. Ironie.

Je navigue en moi comme en eux.

Je ressens la moindre parcelle de joie, de colère, d'amour, de haine, de tendresse, de doute, de peur. Celle là, elle est si souvent là.

Et pourtant, elle n'existe que par l'intérêt qu'on lui porte.

J'ai troqué mes peurs pour l'amour.

Le bureau de change était très étonné. Pas habituel.

Il n'avait guère d'échanges dans ce sens là.

Je vais partir à ta rencontre.

Un jour, je vais te croiser. Toi.

Me laisseras tu naviguer à tes cotés ?

J'ai perdu mon scaphandre.

Je me sens si léger maintenant.

Tu veux bien partager cette épopée ?

Elle pourrait devenir, notre.

Je t'attends de l'autre coté.

A droite de la Voie lactée.

Ça brûle. Ça brille. Tu verras. Impossible de Nous louper.



Katherine Pancol écrit :

Je vois tout, je sens tout, mille détails entrent en moi comme de longues échardes et m'écorchent vive. Mille détails que d'autres ne remarquent pas parce qu'ils ont des peaux de crocodile.



Texte écrit par Olivier Lembert ©

N’hésitez pas à vous abonner à ma page Facebook ©

A liker

A partager





Posts récents

Voir tout
  • Facebook AMMAGIE
  • Instagram