Rechercher

VULNÉRABLE ET FIER DE "L'ÊTRE"

Voler au gré du vent, le mistral pour Toi sera gagnant.

Quelle troublante sensation non ?

Se laisser porter un instant, sans contrôle, sans objectif.


Très loin des codes en vigueur

010010100100111010 (je sais ça pique les yeux)

Binaire et sans surprise. Il va falloir plonger dans la matrice

pour régler deux ou trois détails sur ton logiciel personnel.

Pas moyen de faire tourner ta vie à vie "par défaut".

Tu vas devoir (te devoir) rentrer dans le code.

Mais cette fois c'est pour Toi.


Un statut de NÉOphyte pour commencer.

Avant de sombrer dans les bras de MORPHÉE.

Ici...

Pas de plan de vol.

Pas de direction.

Pas de charge...mental ou physique... trop mathématique.

E = MC2 en tirant la langue aux septiques qui te regardent depuis la berge que tu viens de quitter. Et elle va vite s'éloigner.


Lâcher ses illusions.

S'exposer sans peur (et sans reproches).

Peur de quoi d'ailleurs ! Peur de Toi ?

Peur des autres ?


Et si le début du bonheur commençait pas cet instant délicieux ?

S'autoriser à ÊTRE profondément vulnérable, ouvert, béant, sans lutte, open à la source, à l'invisible, au paisible, à la vie, la tienne : LA TIENNE en MAJUSCULE. M (aime) majeur.


Oui. Il va te falloir paramètrer ton plus puissant "instrument de bord" : ton Coeur.

Pas besoin un check-up ou de test d'effort.

Inutile de filer à la salle pour un cardio hardcore.

Non. L'essentiel va te sauter aux yeux.

Le superflu va filer par une porte dérobée.

Et c'est très bien comme ça.

Tu en as toujours eu le choix.


Vulnérable enfin.

Perméable à la vie sans faire d'impair.

Fier de t'autoriser à être qui tu es.

En le faisant, tu offres à l'autre la possibilité de t'imiter pour commencer puis, à l'intégrer, pour lui.

Oui. Un cercle vertueux. Un monde qui tourne rond, sans être au pas. Pas besoin d'être carré. Simplement se lâcher.


Que l'Aventure commence.

Ta storytelling va pouvoir enfin s'écrire à la J.K. Rowling.

Magie et fantaisie.

Etoiles et facétie.

Bulles et poésie.


C'est parti mon kiki.



Texte écrit par Olivier Lembert ©

N’hésitez pas à vous abonner à ma page Facebook ©

A liker

A partager




  • Facebook AMMAGIE
  • Instagram